Place à stephenleopold pour notre "moment poésie" de la semaine. En effet, photo et mots sont entièrement d'elle. J'ai seulement pris l'initiative de marier une photo et un texte qu'elle n'avait pas jumelés au départ, et de choisir le titre.

4017659036_7fd0628b42_b

Haies de buis frôlées à la douceur d'amande
Votre frémissement dans l'abandon des nuits
Lisses et élastiques
S'élève comme un cri

Lenteur de l'eau dormante fraîcheur de l'eau courante
Sur ta rive ploient mes songes en un flot infini
Et y passent et repassent sans souci du courant
Seule reste
L'odeur puissante du buis froissé par ma paume
Et puis
Un léger parfum bleu comme un grain de lavande
Qui roule sous mes doigts

La bouche était close et le sang puissant
Amère touche d'absinthe au battement des tempes
Ton image à la surface de l'eau
Éclaboussée de mille gouttelettes

Seul demeure
Le bruit sourd de tes pas qui s'éloigne
Et se pose un court instant suspendu
Entre l'eau d'un vert lisse et la fraîcheur du buis.

stephenleopold

Merci, chérie, pour ta générosité!

Je vous souhaite une bonne fin de semaine!

***

Si vous passez par là,

laissez un commentaire,

cela fait tant plaisir!

***

Heliconius_charithoniaSpicer_t