J'ai remis le nez récemment dans certains poèmes écrits à la fin des années 1970 et au début des années 1980...

Je vais vous en proposer quelques uns, au fil des semaines...

stael_tempete

Nicolas de Staël: "Tempête"

***

La poésie est une chimie obscure.

La poésie est une chimie innocente et obscène.

Son règne est aux grandes plaines en lisières,

En filigrane, traces du soleil sur la neige.

***

Là,

Affleurent à la lumière d'étranges animaux,

La licorne et l'orfraie,

Et des oiseaux de nuit,

Regards teintés d'infini.

***

Là,

Ruisselle l'éclat des pierres fines

Se hisse l'écho strident de tout miracle,

Afflue l'or du temps futur.

***

La poésie est un miroir dispersé,

La poésie est l'alchimie de l'évidence,

La poésie est l'alchimie de l'absence et du sens.

***

Le feu des mille et un éclats du verbe VOIR,

Attisé, flammes immémoriales,

Pour de multiples échanges,

Hasardeux et victorieux.

***

Renaissent les braises,

Les mille et une dispersions du verbe DIRE,

Sous les cendres de nos lèvres surprises.

***

La poésie est un regard qui brûle,

Une vapeur essentielle,

L'essence de tout temps.

***

Février 1977

***

Pas de nouveau billet de remerciement aujourd'hui, ce sera pour lundi!!!!

Passez un doux et beau week-end!

***

004

Petit Mars changeant
( photo extraite d'un merveilleux bouquin
dont j'aurais bientôt l'occasion de vous parler).

Merci à Annick 38 et à Josette, qui me l'ont offert!