C'est  en fredonnant la chanson de BREL " une valse à mille temps" que j'écris ce billet....

les quatre mains, ce sont les miennes, et celles de Louise. Vous vous souvenez que c'est elle qui nous a proposé de broder ENSEMBLE les poulettes d'Helen Wind.La principale raison qui m'a fait entrer dans la ronde, c'est l'AMITIE: celle que je porte à Louise, et qui était née à la faveur d'un SAL précédent ("The red house"), mené par Miss Butterfly (Cécile..), déjà autour d'une grille d'Helen Wind .Celle que je partageais déjà avec nombre des participantes  de ce nouveau SAL, Cécile, Françoise, Karine, Josy, entre autres...) Et celle, plus récente, tissée avec Thérèse, à la faveur de cette nouvelle aventure.... ce que j'ignorais, en posant mes premières croix sur la toile, c'est que ce ne serait pas moi qui achèverait cette broderie... Et ici, les beaux mots AMITIE et ENSEMBLE prennent tout leur sens.... Parce qu'aujourd'hui, cette broderie est achevée, et que c'est Louise qui a fini le travail!!!

nos_poulettes_finies_par_Louise

Ces petites poulettes ont bien voyagé, de   Grenoble jusqu'à Paris, et, pour une fois, Madame la Poste a rempli convenablement son office.Hier après-midi, ma chère Louise m'a envoyé la photo. Je vous laisse deviner ma joie, mon émotion et ma reconnaissance!!! Et  j'aurais bientôt le bonheur d'admirer la finition queLouise a imaginé pour jumeler nos deux toiles, et qu'elle veut bien réaliser  en témoignqge de cette belle aventure!!!!  Ces petites poulettes toutes simples n'ont l'air de rien, à première vue, mais elles symbolisent tant de partage, d'amitié, de force!!!!! la petie poule noire ( Louise, plus brune que moi?) et la petite poule jaune (moi, plus blonde qu'elle?)  en auront des choses à raconter à leurs petits poussins!!!!!

Les mille coeurs, ce sont ceux qui battent au fil de nos échanges sur la toile... Coeurs qui découvrent, un jour, un univers en lequel ils se retrouvent.... Affinités électives qui se transforment, se consolident, se réalisent au travers des mots et des cadeaux échangés... C'est ce qui m'est arrivé, un beau jour, avec Françoise. Et depuis ce jour, notre amitié n'a cessé de s'enrichir, au fil de la découverte des billets de l'une  et de l'autre....

Hier, Françoise fêtait le premier anniversaire de son blog, en publiant cette mosaïque:

52782479_p

où figurent des cadeaux que nous avons reçus l'une de l'autre: A cette occasion, elle vous propose un jeu, et je ne saurais trop vous engager à y participer ( d'autant plus, que, devenue décidément un brin paresseuse, j'hésite à mobiliser mes neurones pour chercher les bonnes réponses, et que, pour une fois, je vais passer mon tour... Vous me remplacerez très efficacement, j'en suis sûre, et vous trouverez bien plus facilement que moi!. Allez -y nombreuses, en  cliquant sur cette photo:

sac_Fran_oise

le beau cadeau qu'emportera gagnante!!!

Et savez-vous?Je me suis rendue compte ce matin que mon blog avait juste 18 mois hier aussi... (l'âge où l'on commence à bien marcher seul!!!! On n'auraitpas vraiment dit, en ce qui me concerne , en me voyant naviguer au juger sous le regard inquiet et vigilant de Monsieur Papillon dans les rayons d'une célèbre librairie!!! (il va falloir que j'emploie intelligemment les loisirs que me laissent désormais les petites croix!) Et hier encore, Cécile fêtait les deux ans de son merveilleux PETITOU(l'âge de commencer à se plonger dans les bouquins, avec le concours de Maman?)!!!!

Il est des coïncidences qui sont parlantes, ne trouvez-vous pas??!!!!

***

Je ne vous avouerai pas le temps que j'ai mis à rédiger ce billet, je n'ai pas envie de vous attrister. Mais il est bien possible que ce soit le dernier qui naisse sous mes doigts. J'espère seulement qu'il ne ressemblera pas trop à un labyrinthe (c'est l'effet qu'il me fait, sur mon écran!)!!! Une fois encore, je vais devoir passer le relais, à d'autres mains, à d'autres coeurs....  Louise et Françoise, outre la tendre amitié que je leur porte, ont beaucoup de choses en commun: la même silouhette frêle, la même élégance du coeur , la même douceur, le même amour des enfants et de leur métier de directrice d'école maternelle ( c'était aussi le métier de la très  fidèle et très patiente Anne, ainsi que celui de ma chère Christiane...il n'y a pas de hasard, je vous le disais!) Elles connaissent toutes deux, par le biais de leurs blogs, les arcanes de Canalblog. J'ai donc pris hier, avec l'accord de Monsieur Papillon, la décision de leur passer le relais, afin, entre autres choses, de pouvoir vous donner régulièrement de mes nouvelles au moment de mon hospitalisation... je suis vraiment désolée de le leur annoncer ainsi de cette façon brutale, sans avoir pu prendre le temps d'une vraie concertation par mail, mais j'ai le sentiment que le temps me presse un peu, et je les  sais dignes de confiance. Je pressens aussi qu'elles s'entendront à merveille... A deux, la tâche sera un peu moins lourde et cela leur permettra de continuer à remplir leurs obligations familiales et professionnelles sans trop de difficultés, je l'espère..... Je ne sais pas si je pourrai continuer à vous lire sur l'ordinateur une fois hospitalisée, mais je vais vous faire une confidence: j'adore les cartes postales!!!!

***

Ensuite, le jour venu, un dernier relais sera passé à Mamichèle, dans notre beau Vercors, encore un autre coeur battant, et une autre main tendue. Mais je vous le promets: je vais faire tout mon possible pour que ce jour arrive le plus tard possible!

Je vous embrasse!!!!

papillon_Carine

merci encore à   Carine, si grande photographe!