10

Merci à stephenleopold
pour cette photo que je ne me lasse pas d'admirer...

***

Etre

Cette enfant solitaire

Ayant élu pour compagnes

Les fenêtres entrouvertes sur la chair du secret.

Lampes et visages fugaces

Rêvés, désirés, effacés...

*

Etre

Cette enfant caressant les pierres,

Y cherchant d'improbables épigraphes,

Et, dans leurs fractures,

Les traces d'un monde plus établi

Que celui de l'air...

*

Etre

Cette enfant appelant la foudre,

Cette enfant promise au désert,

Etanchant d'un tampon de silence

Le sang amer des jours.

*

Etre,

Ne plus être,

Et cependant demeurer

Cette enfant déchirée...

*

C.F.

***

J'espère que la tonalité grave de ce poème ne vous heurtera pas...

Toutes les enfances ont leur part de gravité...

***

Si vous passez par là,

laissez un commentaire,

cela fait tant plaisir!

***

Fran_oiseS

Merci à Françoise S. !