Voici deux poèmes très différents, qui m'ont été tous deux, à plusieurs années de distance, inspirés par des paysages enneigés:

020

Ce mouvement, cette immobilité

Qui efface et qui révèle

Linge d'oubli sur la plaie des blessures

Scalpel qui tranche l'arbre jusqu'à l'os,

Pierre de lumière pour aiguiser le ciel.

Douleur et joie vibrant d'un même chant,

Jusqu'au silence blanc.

Et ce petit haïku, qui pourrait être illustré par la grille que je vous proposais pour préparer Noël, brodée ici par Mamychatchat:

Mamychachat

Au dessus du toit enneigé,

Léger mouvement dans l'immobilité,

Fumée de la cheminée.

***

Pas de "ni tout à fait la même" aujourd'hui, j'ai besoin de ralentir le rythme, et je vous proposerai désormais des photos de "ma" dent de Crolles un vendredi sur deux seulement. Mais je vous invite à aller consulter la liste des participantes ici, car certaines ont posté de nouvelles photo depuis vendredi dernier.

***

Du côté des "coeurs pour Haïti" , toujours de bonnes nouvelles. Flo a brodé hier un marque page et une carte, très réussis, que vous pourez bientôt découvrir chez Cayena .
Et j'ai enregistré ce matin la 52e participante! Il s'agit de Gisèle, qui a créé une jolie et originale grille coeur spécialement pour cette opération!
De mon côté, je vais finir aujourd'hui un deuxième coeur au crochet, et j'ai eu le plaisir de voir que le premier est déjà vendu. J'ignore qui est l'acheteuse, mais je la remercie!

***

Je vous souhaite un beau week-end!

***

Si vous passez par là,

laissez un commentaire,

cela  fait tant plaisir!

***

45_flambe

merci à La Bricole!