009

Je sors de mon silence parce que cette nouvelle m'attriste énormément...

Voici l'information, prise sur le blog de Corinne Ouvrages partage  et relayée par Christine  que je vous livre.

Cet article est suivi d'un mail de la rédactrice en chef et de son adjointe de  DFEA

"C'est en lisant l'article"info ou inox" sur le blog de Muriel que j'ai pris connaissance qu'il se passait quelque chose avec le magazine DFEA,alors lundi j'ai envoyé directement un mail à la rédactrice en chef pour lui demander ce qui se passait et je n'étais pas la seule à m'inquiéter et à les avoir "mailé". Elle m'a très vite répondu et je lui ai demandé si je pouvais mettre un article sur mon blog et a trouvé cela sympathique de ma part et je ne voulais pas qu'elle soit ennuyée alors elle m'a gentiment fait un mail que je vous communique et si comme moi, vous ne voulez pas que ce soit la fin de Fil en Aiguille ,  relayez ce mail sur vos blogs pour leur faire voir que nous sommes toutes avec elles...."

Corinne

A nos chères lectrices,

Toute la rédaction a appris la semaine dernière (à notre grande surprise) que nous étions en cessation de paiement.

Nous avons, pendant 12 ans, essayé de donner le meilleur de nous même à nos lectrices, et avons toujours fait ce métier avec passion.

Nous savons peu de choses sur notre avenir : la direction nous a informé qu'un liquidateur judiciaire allait reprendre les comptes de la société et c'est lui qui prendra désormais toutes les décisions.

Croyez bien que nous sommes toutes désespérées de cette situation pour nos lectrices, et pour toute la grande famille de passionnées du fils que nous étions.

Depuis que la nouvelle s'est propagée, nous avons reçu un certain nombre de témoignages de soutien, de compréhension, très chaleureux, de la part de nos lectrices. Nous en sommes très touchées et chacun d'eux nous va droit au coeur

Merci encore pour votre fidélité et encore une fois, croyez bien que nous sommes navrées d'avoir ce sentiment "d'abandonner brutalement" nos lectrices contre notre volonté.

Sophie BESTER (rédactrice en chef) et Judith DESSONS (rédactrice en chef adjointe)

Et voici le commentaire que j'aiposté ce matin chez Christine:

QUE FAIRE?

Merci pour l'info... C'est le seul magazine de point de croix auquel j'ai toujours été fidèle. Je suis abonnée, moi aussi. je ne peux pas me défendre d'un certain sentiment de culpabilité... N'est-ce pas nous, les blogueuses qui publions des grilles gratuites, qui avons également un peu contribué à l'affaiblissement de ce magazine? Nous aimons et nous admirons le travail de créatrices telles que Véronique Enginger, ou Hélène Le Berre, qui sont des piliers de ce magazine...mais nous leur faisons (je leur fais!) un peu de concurrence déloyale... Car même si mes grilles sont à mille lieues des leurs, sur le plan de la qualité, elles leur seront peut-être préférées pour la seule raison qu'elles sont gratuites...
A méditer...
J'aimerais pouvoir faire quelque chose pour que ce magazine survive, mais quoi??? Peut-être l'ouverture d'un blog collectif de soutien, où chacune pourrait apporter son témoignage? Hélas, cela ne remplacera pas l'argent...
Si quelqu'un a des idées...

Bisous à toi, Christine,
Clarélis

***

Si vous pouvez relayer cette info sur vos blogs,
afin d'accumuler les commentaires de soutien....

***

Si vous passez par là,

laissez un commentaire,

cela fait tant plaisir!

***

36

brodé d'après une grille de V.Enginger,
publiée dans un n° de DFEA